Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 1 heure 34 min

Pologne. Des manifestants pacifiques bravent l'offensive croissante contre la liberté de réunion

25. Juin 2018 - 2:01
Malgré une répression croissante des manifestations pacifiques, des personnes en Pologne continuent de descendre dans la rue pour protester courageusement contre les atteintes à leurs droits et les menaces pesant sur l'état de droit, a déclaré Amnesty International dans un nouveau rapport.

Zambie. Il faut abandonner les poursuites pénales engagées contre six militants dans le cadre de manifestations

24. Juin 2018 - 4:23
Les autorités zambiennes doivent abandonner toutes les accusations pénales portées contre six militants ayant pris part à des manifestations pacifiques contre les dépenses exorbitantes du gouvernement, a déclaré Amnesty International à la veille de leur procès le 25 juin.

Union européenne. Face à un système d'asile qui ne fonctionne plus, les dirigeants européens doivent agir

22. Juin 2018 - 18:14
Il est urgent de mettre en place un nouveau système d'asile fondé sur l'équité, l'efficacité et la compassion, a déclaré Amnesty International à l'approche du mini-sommet des dirigeants européens le 24 juin et de la réunion du Conseil européen les 28 et 29 juin.

Turquie. Le tribunal défie toute logique et ordonne le maintien du président honoraire d'Amnesty International Turquie en prison

21. Juin 2018 - 21:03
En réaction à la décision de prolonger la détention du défenseur des droits humains Taner Kılıç prononcée lors de sa dernière audience, Salil Shetty, secrétaire général d'Amnesty International, a déclaré :

L’hostilité de Madame Haley à l’égard des organisations de défense des droits humains est un triste moment pour les États-Unis

21. Juin 2018 - 20:19
À la suite d’un courrier adressé par l’ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies, Nikki Haley, à plusieurs organisations de défense des droits humains, les accusant d’empêcher toute réforme au sein du Conseil des droits de l’homme, Salil Shetty, le secrétaire général d’Amnesty International, a déclaré :

Russie. L’amende exorbitante infligée à la suite d’une interview évoquant la légalisation de la drogue constitue un acte de censure répressif

21. Juin 2018 - 14:17
En réaction à l’énorme amende infligée au journal russe en ligne indépendant 7x7 pour la diffusion d’une interview dans laquelle un homme politique avait exprimé son soutien à la légalisation de la drogue, Marie Struthers, directrice du programme Europe de l’Est et Asie centrale à Amnesty International, a déclaré :

Nicaragua. Les violences et la répression s'intensifient, malgré les nombreux efforts visant à favoriser le dialogue

21. Juin 2018 - 14:03
Le Nicaragua demeure empêtré dans un cycle de violence, malgré les nombreux efforts de la société civile pour entamer un dialogue national et les appels d'organisations internationales demandant de mettre fin aux graves violations des droits humains commises par des agents de l'État et des groupes affiliés.

Arabie saoudite. Les femmes ont désormais le droit de conduire, mais d'autres réformes doivent suivre

21. Juin 2018 - 13:47
Nous saluons la décision qu'a prise l'Arabie saoudite d'autoriser les femmes à conduire, mais cette avancée doit à présent être suivie d'autres réformes concernant les droits des femmes, a déclaré Amnesty International le 21 juin 2018.

Iran. Une avocate arrêtée après avoir protesté contre l'exécution de son client

20. Juin 2018 - 20:14
En réaction à l'arrestation de Zeynab Taheri, l'avocate de Mohammad Salas, chauffeur de bus soufi de 51 ans exécuté dans la matinée du 18 juin 2018 à l'issue d'un procès manifestement inique, Philip Luther, directeur des recherches et des actions de plaidoyer pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à Amnesty International, a déclaré :

Le retrait de Donald Trump du Conseil des droits de l'homme ne fera qu'affaiblir les États-Unis

20. Juin 2018 - 18:10
Le 19 juin dans la soirée, fait sans précédent, le « Conseil des droits de l'homme de l'ONU » était en vogue sur Twitter. La décision qu'ont prise les États-Unis de se retirer de l'un de plus puissants organes chargés de la défense des droits humains était un sujet beaucoup plus prisé que la Coupe du monde de football.

Turquie. «Lorsque je serai libéré, je veux continuer», a déclaré Taner Kılıç, président honoraire d'Amnesty incarcéré

20. Juin 2018 - 18:09
À la veille de la reprise de son procès, Taner Kılıç, président honoraire d'Amnesty International Turquie incarcéré, a adressé un fervent appel pour que la question des atteintes aux droits humains en Turquie ne soit pas passée sous silence et a juré de poursuivre son travail une fois libéré.

Hongrie. Une résistance sans relâche sera opposée à la loi draconienne contre les ONG

20. Juin 2018 - 16:30
En réaction à l’adoption d’une série de propositions de lois punitives par le Parlement hongrois, dont une qui rendra passible de poursuites pénales le travail des militants et des ONG en faveur des migrants, la directrice du programme Europe d’Amnesty International, Gauri van Gulik, a déclaré :

Le coût humain de la répression en Turquie

20. Juin 2018 - 12:32
Aujourd'hui, si tout se déroule comme prévu, je franchirai les imposantes portes métalliques de la prison de haute sécurité de Şakran, en Turquie. Et je ne voudrais pour rien au monde être ailleurs.

Bangladesh. La communauté internationale doit venir en aide aux réfugiés rohingyas de toute urgence

20. Juin 2018 - 11:17
À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, Amnesty International appelle la communauté internationale à renforcer de toute urgence l’assistance internationale en faveur des plus de 900 000 réfugiés rohingyas dans le district de Cox’s Bazar, qui souffrent des violentes pluies de la mousson.

Gambie : il faut faire toute la lumière sur la mort de manifestants opposés à des activités minières

20. Juin 2018 - 8:47
Les autorités gambiennes doivent enquêter de manière approfondie sur le recours présumé à une force excessive par la police, qui a fait deux morts parmi les manifestants opposés aux activités d’extraction de sable le 18 juin 2018, ont déclaré Human Rights Watch et Amnesty International le 20 juin 2018.

Les États-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme des Nations unies

20. Juin 2018 - 0:49
Réaction d'Amnesty à l’annonce du retrait des États-Unis du Conseil des droits de l'homme des Nations unies.

Pages