Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Mai 2013

Le rapport 2013 d'Amnesty International est paru le 23 mai. En 400 pages, il dresse un panorama des violations des droits humains perpétréesau cours de l'année écoulée dans 159 pays et territoires. Il souligne, en particulier, la grave situation de millions de personnes qui ont fui les conflits et les persécutions, ou qui ont quitté leur pays en quête de travail et d'une vie meilleure.Leurs droits sont assez systématiquement bafoués.  Partout dans le monde, les États se montrent davantage désireux de protéger leurs frontières nationales que les droits de leurs citoyens et ceux des hommes et des femmes qui viennent chercher refuge ou de meilleures chances chez eux.

95972_522284_0.jpgAfin  de vous informer sur la situation des Réfugiés et  d'échanger sur ce sujet, retrouvez notre groupe  ...

le samedi 15 juin de 15h à 18h, place Louis Roguet à Orléans,
avec
une animation « street art » en partenariat avec l'association Urban Colors
(Démonstrations de graffitis sur la thématique des réfugies)

Dans le cadre de sa campagne Réfugiés 2013, Amnesty International a souhaité faire prendre conscience que derrière les chiffres, les procédures et le vocabulaire employé par les autorités, se cachent des visages, des histoires et des droits.

 

67512_441550749272413_1115092144_n.jpgCette année, le festival aura lieu le ...

Vendredi 7 juin et le samedi 8 juin 2013.

C'est la cinquième édition !

Le public sera accueilli le vendredi de  18h00 à 2h00 et le samedi de 15h00 à 2h00.
Le samedi, l'accès étant gratuit de 15h00 à 18h00, ce sera l'occasion d'accueillir un public de festivaliers plus familial !
L'équipe d'Alternative Nomade a souhaité, comme tous les ans, organiser un village associatif, et nous a convié...
Notres groupe sera donc bien sûr, comme tous les ans, présent au festival, alors n'hésitez pas à nous y retrouver...
 
Pour plus de renseignements sur le festival, cliquez ►