Mai 2013

Le rapport 2013 d'Amnesty International est paru le 23 mai. En 400 pages, il dresse un panorama des violations des droits humains perpétréesau cours de l'année écoulée dans 159 pays et territoires. Il souligne, en particulier, la grave situation de millions de personnes qui ont fui les conflits et les persécutions, ou qui ont quitté leur pays en quête de travail et d'une vie meilleure.Leurs droits sont assez systématiquement bafoués.  Partout dans le monde, les États se montrent davantage désireux de protéger leurs frontières nationales que les droits de leurs citoyens et ceux des hommes et des femmes qui viennent chercher refuge ou de meilleures chances chez eux.