Rapport annuel 2017/18 : on ne peut considérer un seul des droits fondamentaux de la DUDH comme acquis

Le Rapport 2017/18 d’Amnesty International rend compte de la situation des droits humains dans le monde en 2017.Capture du 2018-09-30 17-41-41.png
L’avant-propos, les cinq résumés régionaux et l’étude au cas par cas de la situation dans 159 pays et territoires mettent en lumière le combat que livrent de très nombreuses personnes pour reconquérir leurs droits, ainsi que les manquements des gouvernements en matière de respect, de protection et de mise en œuvre des droits fondamentaux.
Le présent rapport donne aussi un aperçu de certaines avancées obtenues de haute lutte, montrant que la défense des droits humains permet véritablement d’améliorer la situation. Il rend hommage aux femmes et aux hommes qui défendent les droits fondamentaux et continuent de se battre pour faire changer les choses, parfois au péril de leur vie.
L’année 2017 a vu la pauvreté et l’insécurité qui touchaient un grand nombre de personnes dans le monde être exacerbées par les mesures d’austérité et les catastrophes naturelles, et cette édition du Rapport d’Amnesty International s’intéresse aussi aux droits économiques, sociaux et culturels.
Bien que tout ait été fait pour garantir l’exactitude des informations fournies,celles-ci sont susceptibles de modification sans préavis

Décembre 2014

Le 10 décembre 2014, journée anniversaire de la Déclaration  Universelle des Droits de l’Homme (DUDH, 1948), le groupe d’A.I.
 
"Chaque année autour du 10 décembre, journée des droits de l'homme, Amnesty International organise une mobilisation mondiale pour sortir logo-10jours.jpgde l'oubli des hommes et femmes dont les droits sont bafoués.
A cette occasion, de graves violations des droits humains sont dénoncées par Amnesty International : entraves à la liberté d’expression (prison, répression), torture, discriminations, menaces de mort, violences sexuelles,… Les citoyens du monde entier, choqués par ces injustices, sont invités à s’unir contre l’oubli et soutenir en nombre les personnes menacées.
Nous appelons à agir pour sortir de l’oubli des personnes dont les droits sont bafoués. L’anonymat et le silence sont les meilleurs amis des bourreaux
" .
Geneviève Garrigos, Présidente d’Amnesty International France

 

Pour agir rendez-vous sur : http://www.10jourspoursigner.org/ Signez et ajoutez votre regard

VOTRE REGARD EST UNE ARME ne fermons pas les yeux
sur les violations des droits humains

 

 


Dans l'agglomération d'Orléans

Retrouvez les militants d'Amnesty du mercredi 10 au vendredi 12 décembre.
 
Mercredi 10 Décembre 2014
11h30 / 13h30 Orléans La Source  ; Resto U du Lac
16h30 / 17h30 St Jean de la Ruelle  ; Médiathèque
Jeudi 11 Décembre 2014
11h30 / 13h30 Orléans La Source ; Resto U du Lac
Vendredi 12 Décembre 2014
20h - 24h Orléans  ; Café Bar «L'Atelier» * Rue de Bourgogne
 
Le public est invité, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme,
à une réception organisée à l’occasion de la mise en place de l’étendard 
de la campagne « Stop Torture » du Groupe Amnesty International de l’Orléanais :
 

Mercredi 10 décembre 2014 à 16 heures 30

Médiathèque Anna Marly
61, rue Charles Beauhaire – Saint Jean de la Ruelle
 
Christophe Chaillou (
Conseiller Général du Loiret, Maire de Saint Jean de la Ruelle),
Etienne Délécrin et Maëva Baugard (Secrétaires du Groupe Amnesty International de l’Orléanais) ont le plaisir de vous y convier