Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Avril 2015

Il aura fallu trois naufrages qui auront fait des milliers de morts en une semaine pour qu’une petite lueur d’espoir émerge enfin. Jeudi au Sommet organisé à Bruxelles, les dirigeants européens devront transformer leur parole en acte concret pour sauver des vies. Le 22 avril Amnesty International proposait  à travers toute la France, à toutes celles et ceux qui se sentent concernés de près ou de loin par le drame des morts en Méditerranée, de participer à une action symbolique.DSC_0110.JPG

Le groupe Amnesty International de l'Orléanais invitait le public à jeter dans la  Loire, une rose en l'honneur et en souvenir de chaque personne disparue dans les naufrages de ces derniers jours . A chaque extrémité du pont, les roses furent distribuées et les personnes se sont rerouvées vers le milieu du pont, pour lancer leur rose dans le fleuve. Cette action symbolique, évidement non partisane précédait la rencontre des chefs d'Etat et de gouvernement européens qui s'est tenue le lendemain jeudi à Bruxelles. Ce sommet extraordinaire a été cependant bien décevant, et, malgré l'augmentation des moyens maritimes, l'Italie se retrouve encore bien seule pour faire face à cette catastrophe humanitaire. Lire l'article sur le site d'Amnesty International France : Naufrages en Méditerranée, la honte de l'Europe

Le groupe Amnesty International a participé à la soirée du 10 avril intitulée Réussir ensemble au-delà de nos différences. Les autres organisateurs étaient le Forum des droits humains d'Orléans, la préfecture du Loiret, les associations Argonne Solidarité et Cohexister, ainsi que le réseau solid'Aire.

Invités :

  • Monsieur Benezzine Abdelhak, Président du Réseau Solid'Aire.
  • Monsieur Nassiri Attar, délégué du préfet du Loiret.
  • Madame Geneviève Garrigos, Présidente d'Amnesty International France.
  • Madame Safri Laila, Présidente d'Argonne Solidarité.
  • Monsieur Daniel Ramirez, Docteur en éthique et en philosophie politique à l'Université Paris Sorbonne et créateur du Ciné Philo.

 

2015-04-10_Reussir_AIOrleans_BR_24.jpg 2015-04-10_Reussir_AIOrleans_BR_27.jpg