Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 1 heure 58 min

Soudan. Les autorités militaires doivent rompre avec les violations des droits humains caractérisant le régime d’Omar el Béchir

11. Avril 2019 - 20:26
Réaction d'Amnesty à l’éviction du président soudanais Omar el Béchir dans le cadre d’un coup d’État militaire après des mois de manifestations dans les rues

L’Afrique subsaharienne poursuit sa progression vers l’abolition de la peine de mort, malgré des mesures régressives prises par une minorité de pays

11. Avril 2019 - 19:11
D’après un récent rapport d’Amnesty International, le recours à la peine de mort diminue en Afrique subsaharienne. Cette bonne nouvelle confirme que la région continue de se détourner de ce châtiment, le plus cruel qui soit.

États-Unis. Les autorités doivent cesser immédiatement les renvois forcés illégaux de demandeurs d’asile au Mexique

11. Avril 2019 - 18:00
Les autorités américaines doivent immédiatement cesser les renvois forcés illégaux de milliers de demandeurs d’asile à la frontière avec le Mexique et faciliter leur accueil dans les meilleurs délais et le traitement de leur dossier conformément à la législation des États-Unis

Corée du Sud. La décision d’une haute juridiction ordonnant une réforme de la législation sur l’avortement représente une victoire historique pour les droits des femmes

11. Avril 2019 - 15:01
Réaction d'Amnesty à la décision de la Cour constitutionnelle sud-coréenne ordonnant au gouvernement de dépénaliser l’avortement dans le pays, et de réformer sa législation très restrictive en la matière, avant la fin de 2020

Suisse. Les autorités doivent abandonner les charges retenues contre un pasteur ayant fait preuve de compassion à l'égard d'un demandeur d'asile

10. Avril 2019 - 12:23
Les autorités suisses doivent abandonner les charges retenues contre un pasteur qui a offert le gîte et de l’argent à une personne dont la demande d'asile a été rejetée, a déclaré Amnesty International alors que le parquet doit rendre le jeudi 11 avril 209 sa décision quant aux suites qu'il donnera à cette affaire.

La peine de mort en 2018. Une baisse notable du nombre d’exécutions

10. Avril 2019 - 3:01
En 2018, le nombre d'exécutions dans le monde a chuté. Lises le rapport mondial d'Amnesty International, intitulé Condamnations à mort et exécutions en 2018, qui offre un aperçu complet des évolutions et du nombre de condamnations à mort et des exécutions recensées dans le monde par l'organisation en 2018.

La peine de mort en 2018 - Faits et chiffres

10. Avril 2019 - 3:01
Le rapport d'Amnesty International intitulé Condamnations à mort et exécutions en 2018 offre un aperçu complet des évolutions et du nombre de condamnations à mort et des exécutions recensées dans le monde par l'organisation en 2018. Voici les faits et chiffres que vous devez connaître.

Hong Kong. Les leaders du mouvement pro-démocratie reconnus coupables : « un coup dur » pour la liberté d’expression

9. Avril 2019 - 16:29
Réaction d'Amnesty aux verdicts de culpabilité prononcés pour « troubles à l’ordre public » contre neuf leaders des manifestations pro-démocratie de 2014 à Hong Kong, appelé le « mouvement des parapluies »

Libye. Les civils doivent être protégés face à l’escalade des violences dans l’offensive contre Tripoli

8. Avril 2019 - 18:35
Les craintes de nouvelles pertes civiles liées à l’escalade des affrontements aux abords de Tripoli entre les forces de l’Armée nationale libyenne autoproclamée, dirigées par le maréchal Khalifa Haftar, et les milices alliées au gouvernement libyen d’union nationale reconnu par la communauté internationale ne cessent de croître, a déclaré Amnesty International lundi 8 avril.

Égypte. La répression contre les détracteurs pacifiques va s’aggraver si les modifications de la Constitution sont adoptées

8. Avril 2019 - 16:02
Les autorités égyptiennes doivent mettre fin à la répression qu’elles exercent contre ceux qui s’opposent aux modifications de la Constitution proposées par des députés, qui renforceront l’impunité pour les violations des droits humains, a déclaré Amnesty International. De nombreux citoyens ayant critiqué ces modifications ont été arrêtés ou vilipendés sur la place publique par les médias.

Arabie saoudite. Nouvelle action en justice pour empêcher le gouvernement britannique de fournir des armes destinées à une utilisation au Yémen

8. Avril 2019 - 2:00
Cette semaine, Amnesty International, Human Rights Watch et Rights Watch UK prendront part à l’appel dans le cadre d’une nouvelle action en justice contre la poursuite des exportations d’armes vers l’Arabie saoudite.

Rwanda. 25 ans après le génocide, les politiques de diabolisation sont plus dangereuses que jamais

7. Avril 2019 - 14:00
Il y a 25 ans, la communauté internationale n’est pas intervenue et s’est contentée d’observer tandis qu’un génocide se déroulait au Rwanda, dévastant un pays et laissant des cicatrices durables.

La montée en puissance des « politiques de diabolisation » montre que le monde n’a pas tiré les leçons du génocide au Rwanda en 1994

7. Avril 2019 - 5:02
La dangereuse tendance mondiale à mettre en avant des politiques fondées sur la haine et la division montre que les dirigeants du globe ne tiennent pas compte de manière collective des terribles leçons du génocide au Rwanda en 1994, a déclaré Amnesty International le 7 avril 2019, à l’occasion du 25e anniversaire de cette tragédie.

Mozambique. Un journaliste maintenu en détention doit être libéré ou inculpé d’une infraction dûment reconnue par la loi

5. Avril 2019 - 20:39
Réaction d'Amnesty alors que le journaliste mozambicain et prisonnier d’opinion Amade Abubacar a déjà passé 90 jours en détention provisoire

Afrique du Sud. Les autorités doivent lutter contre l’impunité qui n’a que trop duré afin de mettre un terme à la xénophobie

5. Avril 2019 - 20:21
Réaction d'Amnesty International à la réunion de « suivi » entre la ministre des Relations internationales et de la Coopération Lindiwe Sisulu, le ministre de la Police Bheki Cele et les dirigeants des missions diplomatiques représentées en Afrique du Sud en vue de « trouver une solution durable » aux attaques xénophobes perpétrées dans le pays.

Pages