Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 56 min 55 sec

Sri Lanka. Il faut mettre un terme à l'impunité pour les attaques visant la minorité musulmane

6. Mars 2018 - 12:47
Les autorités sri-lankaises doivent prendre des mesures contre les responsables des attaques ciblant la minorité musulmane du pays, a déclaré Amnesty International.

Honduras. Après l’arrestation d’un cadre de DESA, d’autres mesures doivent être prises dans l’affaire Berta Cáceres

3. Mars 2018 - 13:29
Réaction d'Amnesty International à l’inculpation de Roberto David Castillo, président exécutif de Desarrollos Energéticos S. A. (DESA), pour sa participation présumée à l’homicide de la défenseure des droits environnementaux Berta Cáceres au Honduras.

Syrie. Le Conseil des droits de l’homme doit veiller à ce que les responsables d’atrocités en Ghouta orientale rendent des comptes  

3. Mars 2018 - 10:25
Réaction d'Amnesty International au vote imminent du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur une résolution concernant la situation en Ghouta orientale.

RDC. La lutte du gouvernement contre le travail des enfants doit s'attaquer aux causes profondes

2. Mars 2018 - 16:11
Réaction d'Amnesty International à l'annonce du gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), qui lance une nouvelle série de mesures afin d'éliminer le travail des enfants dans les mines de cobalt et de cuivre.

Égypte. L'avocat défenseur des droits humains Ezzat Ghonim aurait été victime d’une disparition forcée

2. Mars 2018 - 14:26
Réaction d'Amnesty International à la disparition forcée présumée dans la nuit du 1er mars d'Ezzat Ghonim, avocat défenseur des droits humains et directeur de l'ONG Coordination égyptienne pour les droits et les libertés.

Éthiopie. Les députés entérinent l'état d'urgence, une décision décevante et irresponsable

2. Mars 2018 - 12:24
En réaction à l'annonce ce matin, 2 mars, de l’adoption par le Parlement éthiopien du texte intégral de la déclaration de l'état d'urgence, le secrétaire général d'Amnesty International, Salil Shetty, a déclaré

Nous obtiendrons vraiment justice pour Berta Cáceres

2. Mars 2018 - 9:30
Je me trouvais au Mexique, il y a deux ans, quand très tôt un matin j'ai reçu un appel confirmant ce contre quoi vous nous aviez mis en garde si souvent : un jour ils vous tueraient à cause du combat que vous meniez. J'ai su à ce moment-là que nous devions chercher à obtenir la justice avec la même force et la même détermination que celles que vous auriez déployées pour cette lutte. Ce que j'ignorais alors, c'était comment nous allions nous y prendre pour affronter tant d'injustice.

Honduras. Les commanditaires du meurtre de Berta Cáceres ne sont toujours pas identifiés, ce qui met d'autres militants en danger

2. Mars 2018 - 7:01
L'incapacité des autorités honduriennes à identifier ceux qui ont commandité l'assassinat de la militante écologiste Berta Cáceres et à les déférer à la justice met des centaines de défenseurs des droits humains en grand péril, a déclaré Amnesty International à l'occasion du deuxième anniversaire de son assassinat le 2 mars.

Égypte. Confirmation par Amnesty International de l’usage de bombes à sous-munitions dans le nord du Sinaï

1. Mars 2018 - 12:54
L’analyse d’une vidéo diffusée par les forces armées égyptiennes prouve de manière irréfutable que des sous-munitions interdites ont été utilisées lors de récentes frappes aériennes dans le nord du Sinaï, a déclaré Amnesty International jeudi 1er mars.

Défendre la liberté d’expression en Turquie

1. Mars 2018 - 12:02
Il y a un mois, Hatice Kılıç et ses trois filles ont attendu devant la prison de Şakran, sous un ciel menaçant. La température était proche de zéro, mais elles ne sentaient pas le froid. Toute leur attention était concentrée sur ces portes métalliques qui devaient bientôt s'ouvrir et laisser passer Taner Kılıç, mari d’Hatice et père des trois filles, qu’elles serreraient dans leurs bras.

Afghanistan. Il faut placer la vie des civils au cœur du processus de Kaboul

28. Février 2018 - 16:03
La conférence du processus de Kaboul doit placer la protection des civils afghans et l'obligation de rendre des comptes pour les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité au cœur des discussions qui vont se dérouler cette semaine, a déclaré Amnesty International.

Syrie. La vie de centaines de civils est menacée alors que l'offensive contre Afrin s'intensifie

28. Février 2018 - 12:59
L'armée turque, et dans une moindre mesure les forces kurdes, mènent des attaques sans discrimination dans les villes syriennes assiégées d'Afrin et d'Azaz, au nord d'Alep, faisant de nombreuses victimes parmi les civils, selon des témoignages recueillis et vérifiés par Amnesty International.

Syrie. L’accord présumé avec la Corée du Nord sur les armes chimiques constituerait une «trahison de l’humanité»

27. Février 2018 - 19:03
En réaction à un article du New York Times faisant état d’un rapport non-publié des Nations unies qui révélerait qu’entre 2012 et 2017 la Corée du Nord a envoyé en secret en Syrie des matériaux qui peuvent être utilisés pour produire des armes chimiques interdites au niveau international, Lynn Malouf, directrice de la recherche pour le Moyen-Orient à Amnesty International, a déclaré :

Maldives. Il faut libérer les manifestants pacifiques immédiatement et sans condition

27. Février 2018 - 11:54
Les autorités des Maldives doivent libérer immédiatement et sans condition toutes les personnes détenues de manière arbitraire en vertu de l'état d'urgence uniquement pour avoir exercé leurs droits fondamentaux et doivent mettre un terme aux attaques contre les manifestants pacifiques, a déclaré Amnesty International le 27 février 2018.

Israël/Territoires palestiniens occupés. La détention administrative de Salah Hammouri, employé d'une ONG, a été prolongée

26. Février 2018 - 19:41
Réagissant au fait que les autorités israéliennes ont prolongé la détention administrative de Salah Hammouri, la directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International, Magdalena Mughrabi, a déclaré :

Iran. De nombreuses femmes ont été maltraitées et risquent une longue peine d'emprisonnement pour avoir protesté pacifiquement contre le port obligatoire du voile

26. Février 2018 - 19:26
L'annonce de la police iranienne avertissant du fait que des femmes pourraient être condamnées à des peines allant jusqu'à 10 ans d'emprisonnement pour avoir participé à des manifestations contre le port obligatoire du voile signifie que plusieurs dizaines de femmes risquent actuellement d'être emprisonnées de façon indue, et cela marque une intensification très inquiétante de la violente répression exercée par les autorités contre les droits des femmes, a déclaré Amnesty International.

Pages