Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 1 heure 6 min

Salvador. L'absence de dépénalisation de l’avortement est un terrible coup porté aux droits humains

26. Avril 2018 - 19:59
L'absence d'adoption au Salvador, lors de la dernière session législative en date, d'une réforme dépénalisant l'avortement représente une terrible régression pour les droits humains, a déclaré Amnesty International le 26 avril 2018.

Amériques. Au Pérou et au Paraguay, des militants sont criminalisés parce qu’ils défendent l'environnement

26. Avril 2018 - 15:00
Les autorités du Pérou et du Paraguay mettent en œuvre des campagnes de diffamation, des expulsions forcées et des poursuites pénales infondées contre les militants des droits à la terre et à l'environnement qui osent s'exprimer sur des questions liées aux droits humains, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport rendu public le 26 avril 2018.

Militantes en Turquie - Défendre les droits humains dans un climat de peur

26. Avril 2018 - 14:40
On observe actuellement un vide immense en matière de conseil et de soutien aux victimes de viol et d’agressions sexuelles. Ça me brise vraiment le cœur », déclare Zozan Özgökçe, de l’Association de femmes Van, en Turquie.

Les militants en Turquie : défendre les droits humains dans un climat de peur

26. Avril 2018 - 13:13
« Actuellement en Turquie, la plupart des personnes LGBTI vivent plus que jamais dans la peur », m'a dit une militante que j'ai rencontrée dans un café à Istanbul, par un jour de grisaille en février. Je ne peux pas donner son nom, car elle est trop effrayée.

Turquie. La répression du gouvernement asphyxie la société civile en instaurant un climat de peur

26. Avril 2018 - 2:01
La répression soutenue et croissante entrave le travail essentiel des défenseurs des droits humains en Turquie et plonge une grande partie de la société dans un état de peur constante, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport.

Arménie. Le droit de manifester doit être respecté alors que se déroulent de nouvelles manifestations

25. Avril 2018 - 16:18
Les autorités arméniennes doivent faire preuve de retenue dans leur gestion des manifestations organisées à Erevan, la capitale du pays, et éviter tout recours à une force excessive, a déclaré Amnesty International le 25 avril alors que les manifestants descendent de nouveau dans la rue pour réclamer des élections.

Guatemala. La question des droits humains doit être le principal critère de nomination du nouveau procureur général

25. Avril 2018 - 11:30
Les efforts entrepris par le ministère public pour combattre l’impunité généralisée et protéger les droits humains au Guatemala doivent se poursuivre et même s’amplifier, a déclaré Amnesty International ce 25 avril 2018, avant la désignation du nouveau procureur général et chef du ministère public.

Turquie. Des milliers d'Afghans concernés par une impitoyable vague d'expulsions

24. Avril 2018 - 17:44
Au moins 2 000 Afghans qui se sont enfuis en Turquie pour échapper au conflit et aux pires excès des talibans sont détenus et risquent d'être renvoyés de façon imminente et contre leur gré dans un pays où ils sont en danger, a déclaré Amnesty International le 24 avril. Les autorités turques accélèrent manifestement la cadence des vagues d'expulsions, et 7 100 Afghans ont été regroupés et renvoyés en Afghanistan depuis le début du mois d'avril.

Espagne. Les mesures d'austérité impitoyables provoquent la détresse des patients

24. Avril 2018 - 12:30
Les rudes mesures d'austérité mises en œuvre par le gouvernement espagnol ont des conséquences dévastatrices pour les personnes les plus fragiles économiquement et les plus marginalisées ; elles entraînent des listes d'attente insupportables et forcent les patients à rationner leurs médicaments pour faire des économies, a déclaré Amnesty International le 24 avril.

Amériques. Les autorités des États-Unis et du Mexique doivent respecter le droit de demander l’asile des participants à la caravane de migrants

24. Avril 2018 - 11:32
Les autorités des États-Unis et du Mexique doivent cesser de diaboliser les participants à la caravane de migrants venant d’Amérique centrale et respecter leur droit fondamental à demander l’asile, a déclaré Amnesty International ce 24 avril 2018, avant leur arrivée à la frontière entre les deux pays, qui devrait avoir lieu dans la semaine.

Trinité-et-Tobago. L'expulsion de 82 Vénézuéliens bafoue les obligations du pays en termes de droits humains

23. Avril 2018 - 19:08
Trinité-et-Tobago doit garantir et protéger les droits de tous les demandeurs d'asile et réfugiés, écrit Amnesty International dans une lettre ouverte au Premier ministre Keith Rowley le 23 avril 2018, à la suite de l'expulsion de 82 ressortissants du Venezuela le 21 avril.

Les dirigeants de peuples indigènes incriminés au Chili

23. Avril 2018 - 16:32
L'Amérique latine reste la région du monde la plus violente pour les activités de défense des droits humains. Parallèlement à la multiplication des homicides ciblant des personnes défendant les droits humains, les cas d'utilisation pervertie du système pénal et des moyens de communication pour incriminer et stigmatiser cette lutte sont de plus en plus fréquents. Ce sont en particulier les défenseurs de l'environnement et les dirigeants de peuples indigènes qui se consacrent à la défense de leur territoire, de l'environnement et des ressources naturelles qui connaissent les pires difficultés dans l'exercice de ces activités.

Comment les preuves disponibles en libre accès ont joué un rôle moteur dans la réponse à l'attaque chimique à Douma

23. Avril 2018 - 13:21
Les photos et les vidéos d’attaques chimiques ne manquent pas. Talmenes, Al lataminah, Kafr Zita, Khan Cheikhoun : ce sont tous des noms d’attaques à l'arme chimique en Syrie. Elles ont été recensées et vérifiées, mais ont rarement occupé une place aussi centrale dans la manière dont les États justifient publiquement leurs politiques.

Salvador. Les législateurs doivent adopter un projet de loi afin de dépénaliser l'avortement

23. Avril 2018 - 8:01
L'Assemble législative du Salvador doit saisir l'occasion historique de dépénaliser l'avortement, avant la clôture de la session législative fin avril, a déclaré Amnesty International le 23 avril 2018.

Maldives. Un an après, justice n'a toujours pas été rendue à Yameen Rasheed

23. Avril 2018 - 7:03
Un an après l'homicide du blogueur populaire Yameen Rasheed, figure des réseaux sociaux maldiviens, Amnesty International et CIVICUS demandent aux autorités des Maldives de traduire ses assassins en justice.

Nicaragua. L'État doit cesser de réprimer les manifestants après la mort de 10 d'entre eux

21. Avril 2018 - 14:27
Au Nicaragua, les autorités doivent cesser d’user de violence envers les manifestants et protéger leur droit de manifester, a déclaré Amnesty International. Dans le cadre de la répression brutale contre la dissidence vendredi 20 avril, 10 manifestants au moins ont été tués, plusieurs blessés et on est sans nouvelles d’autres personnes.

Liberia. «Jungle Jabbah» condamné à 30 ans de prison aux États-Unis

20. Avril 2018 - 18:40
En réaction à la peine de 30 ans d'emprisonnement prononcée contre Mohammed Jabateh, ancien seigneur de guerre libérien surnommé « Jungle Jabbah » aujourd'hui installé aux États-Unis, pour fraude en matière d'immigration et parjure parce qu'il a omis de révéler son implication dans des atteintes aux droits humains pendant la guerre civile libérienne, Sabrina Mahtani, chercheuse sur l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International, a déclaré :

Le nouveau service Chat de Google témoigne d'un mépris total pour la vie privée des utilisateurs d'Android

20. Avril 2018 - 17:43
En réaction au lancement par Google d'un nouveau service de messagerie pour les téléphones Android, Joe Westby, chercheur Technologie et droits humains à Amnesty International, a déclaré :

Pages