Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 1 heure 4 min

Mali. Découverte d’un charnier et aggravation de la crise sécuritaire

3. Avril 2018 - 0:04
La découverte d’un charnier dans le centre du Mali confirme malheureusement que la situation sécuritaire dans la région a atteint un niveau critique, a déclaré Amnesty International ce mardi 3 avril 2018.

Malaisie. La loi sur les «fausses informations» est adoptée en hâte alors que les contestations sont vives

2. Avril 2018 - 21:07
En réaction aux informations selon lesquelles les législateurs malaisiens ont adopté le projet de loi sur les « fausses informations » le 2 avril 2018, James Gomez, directeur pour l'Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré :

Israël/TPO. Il faut cesser tout recours à la force meurtrière et excessive et enquêter sur la mort des manifestants palestiniens

31. Mars 2018 - 23:03
Dix-sept Palestiniens sont morts et des centaines ont été blessés lors des rassemblements qui ont débuté le 30 mars dans la bande de Gaza. Amnesty International demande aux autorités israéliennes de mettre immédiatement fin à la répression sévère et souvent meurtrière des manifestations palestiniennes, et d’ouvrir une enquête indépendante et efficace sur les informations selon lesquelles les soldats israéliens ont utilisé des armes à feu de manière illégale contre des manifestants non armés. Israël doit respecter le droit à la vie et le droit de manifester pacifiquement, alors que les craintes sont vives que la répression contre les manifestants prônant le droit au retour des réfugiés palestiniens ne se poursuive.

Venezuela. L'incendie meurtrier dans un commissariat doit amener les autorités à traiter autrement les détenus

30. Mars 2018 - 0:11
En réaction aux informations selon lesquelles au moins 68 personnes – 66 hommes et deux femmes – ont péri dans l'incendie d'un poste de police dans l'État de Carabobo, au nord du Venezuela, le 28 mars, Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré :

Israël/TPO. Les autorités israéliennes ne doivent pas user d'une force excessive lors des manifestations de la «Journée de la terre»

29. Mars 2018 - 19:41
À la veille des manifestations prévues le 30 mars à l'occasion de la Journée de la terre dans les territoires palestiniens, et compte tenu des informations selon lesquelles les forces israéliennes ont averti qu'elles ouvriraient le feu sur toute personne qui forcerait depuis Gaza le mur/barrière avec Israël, Amnesty International engage les autorités israéliennes à maîtriser leurs forces de sécurité, qui ont fréquemment recouru à une force excessive lors de manifestations et d'affrontements récents.

Kenya. Il faut permettre à Miguna Miguna d’assister à son procès

29. Mars 2018 - 14:13
En réaction au refus des autorités kenyanes de permettre à Miguna Miguna d’assister à son procès, et au passage à tabac par la police de journalistes qui s’étaient rendus à l’aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi pour couvrir le retour au Kenya de cet avocat partisan de l’opposition, Irungu Houghton, directeur exécutif d’Amnesty International Kenya, a déclaré :

Arabie saoudite. Aucune campagne de relations publiques ne saurait camoufler la répression sous la houlette du prince «réformateur»

29. Mars 2018 - 2:01
L’offensive de relations publiques lancée par l'Arabie saoudite pour redorer son image, ternie par la répression accrue contre la liberté d'expression et les bombardements au Yémen, ne dupe personne, a déclaré Amnesty International le 29 mars 2018, à l’occasion du lancement d’une campagne de publicité satirique qui invite les autorités saoudiennes à ne pas confondre relations publiques et droits humains.

Éthiopie. Le nouveau Premier ministre doit s'atteler à la profonde crise des droits humains dans le pays

28. Mars 2018 - 21:05
Le futur Premier ministre éthiopien doit accorder une priorité élevée à la lutte contre la profonde crise des droits humains que connaît le pays, a déclaré Amnesty International après l’élection d’Abiy Ahmed à la tête du Front démocratique révolutionnaire populaire éthiopien (FDRPE), qui ouvre la voie à sa nomination au poste de Premier ministre.

Russie. Un défenseur des droits humains a été roué de coups dans le cadre d'une nouvelle agression

28. Mars 2018 - 18:32
L'agression dont a été victime le 28 mars Sirajoudine Datsiev, responsable du bureau du Centre russe « Mémorial » de défense des droits humains au Daghestan, dans le Caucase du Nord, s’inscrit dans une série d'attaques inquiétantes visant des personnes liées à cette organisation, a déclaré Amnesty International le 28 mars 2018.

Myanmar. Le nouveau président doit en faire plus pour amener les auteurs de violations à rendre des comptes

28. Mars 2018 - 17:57
Réagissant à la nomination de Win Myint à la présidence du Myanmar, James Gomez, directeur du programme Asie du Sud-Est et Océanie à Amnesty International, a déclaré :

Les Vénézuéliens recourent à des actes désespérés pour partir

27. Mars 2018 - 13:52
San José de la Costa, Venezuela – La dernière fois que Génesis Vasquez a entendu la voix de son mari, il était sur le point de monter à bord d’une petite embarcation de bois pour quitter le Venezuela à destination de l'île voisine de Curaçao. Ne parvenant pas à trouver un travail permanent au Venezuela et luttant pour nourrir sa famille, Jóvito Gutiérrez Yance espérait trouver de nouvelles opportunités à l'étranger.

Mozambique. Les activités minières irresponsables d’une entreprise chinoise menacent d’anéantir un village côtier

27. Mars 2018 - 13:42
À cause des activités minières irresponsables d’une entreprise chinoise au Mozambique, tout un village côtier de plus de 1 000 habitants risque fortement d’être englouti par l’océan Indien, a révélé Amnesty International le 28 mars 2018 dans un nouveau rapport.

Niger. Les autorités doivent libérer les activistes arrêtés et cesser les attaques contre la liberté des médias

26. Mars 2018 - 19:38
Les autorités nigériennes doivent immédiatement libérer les activistes de la société civile et de l’opposition politique arrêtés hier au cours d’une manifestation publique, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

Australie. Il faut abandonner deux projets de loi susceptibles d’asphyxier les ONG et de créer une atmosphère de secret

26. Mars 2018 - 18:53
Le gouvernement australien doit immédiatement abandonner deux projets de loi qui, s'ils sont adoptés, vont asphyxier le travail de la société civile, dissuader les lanceurs d'alerte et limiter l'examen de la politique gouvernementale, a déclaré Amnesty International.

Yémen. Les tirs de missiles imputables aux Houthis contre des villes saoudiennes pourraient constituer un crime de guerre

26. Mars 2018 - 16:52
En réaction aux informations selon lesquelles le groupe armé houthi au Yémen a tiré sept missiles balistiques contre des aéroports à Riyadh et d'autres villes saoudiennes dans la nuit du 25 au 26 mars, tuant un civil, Samah Hadid, directrice adjointe des campagnes pour le Moyen-Orient à Amnesty International, a déclaré :

Israël. En expulsant des demandeurs d'asile africains, les autorités fuient leurs responsabilités

26. Mars 2018 - 14:24
La politique d’Israël consistant à expulser des demandeurs d'asile africains vers deux États africains dont les noms n'ont pas été révélés est une abdication de sa responsabilité envers les réfugiés et illustre les mesures cruelles qui alimentent la « crise mondiale des réfugiés », a déclaré Amnesty International le 26 mars, alors que la Cour suprême israélienne examine de nouveaux éléments quant à la légalité de cette politique.

Malaisie. Les autorités doivent abandonner le projet de loi sur les «fausses informations»

26. Mars 2018 - 14:20
En réaction aux informations selon lesquelles le gouvernement malaisien a soumis au Parlement un projet de loi défini en termes vagues qui interdit officiellement les « fausses informations » et prévoit jusqu’à 10 ans de prison pour les personnes déclarées coupables, James Gomez, directeur de la région Asie du Sud-Est et Pacifique à Amnesty International, a déclaré :

Pages