Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 1 heure 40 min

Irak. Une résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU à propos de l’État islamique risque de pérenniser la culture de l’impunité

21. Septembre 2017 - 19:37
La résolution du Conseil de sécurité des Nations unies adoptée le 21 septembre en vue d’amener le groupe armé se faisant appeler État islamique (EI) à rendre des comptes pour les crimes de guerre et les atteintes aux droits humains commis en Irak n’est pas suffisante pour éradiquer la dangereuse culture de l’impunité, et pourrait alimenter de nouvelles exactions, a déclaré Amnesty International.

Mali. L’insécurité empêche plus de 150 000 enfants d’aller à l’école

21. Septembre 2017 - 19:12
Plus de 150 000 enfants ne peuvent pas aller à l’école en raison du manque de sécurité dans le nord et le centre du Mali, indique Amnesty International dans un rapport rendu public vendredi 22 septembre, en prévision de l’examen de la situation des droits humains dans ce pays par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Mille musiciens unissent leurs forces pour accueillir les réfugiés

21. Septembre 2017 - 18:33
Le 20 septembre, à travers plus de 200 villes dans 60 pays, des musiciens, des artistes, des militants et des communautés locales se sont réunis pour affirmer leur soutien aux réfugiés du monde entier.

Cameroun. Trois organisations de défense des droits humains demandent la libération des étudiants condamnés pour une plaisanterie sur Boko Haram

21. Septembre 2017 - 12:06
Il faut que les autorités camerounaises abandonnent toutes les charges retenues contre les trois étudiants condamnés à 10 ans d’emprisonnement pour avoir envoyé une plaisanterie sur Boko Haram par texto et qu’elles les libèrent, ont déclaré Amnesty International, le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (REDHAC) et Nouveaux droits de l’homme (NDH) Cameroun jeudi 21 septembre 2017.

Serbie. Il ne peut y avoir de stabilité sans droits

20. Septembre 2017 - 16:49
Belgrade – Le week-end dernier, les journaux saluaient une nouvelle fois la participation de la nouvelle Première ministre serbe homosexuelle affichée et assumée à une marche des fiertés à Belgrade. Et il s’agit en effet en soi d’une bonne nouvelle, compte tenu des violences homophobes qui ont été observées ces dernières années.

Arabie saoudite. L'arrestation de deux militants de renom est un coup dur pour les droits humains

18. Septembre 2017 - 19:16
C'est un jour sombre pour la liberté d'expression en Arabie saoudite. Ces deux arrestations confirment nos craintes, à savoir que les nouveaux dirigeants, avec à leur tête Mohamed bin Salman, sont déterminés à écraser le mouvement en faveur des droits humains dans le Royaume. Au lieu d'engager le dialogue avec les militants au sujet de réformes des droits humains, ils s'en prennent à eux un par un.

Égypte. Un ressortissant irlandais acquitté, et des centaines de personnes condamnées à l'issue d'un procès collectif d'une flagrante iniquité

18. Septembre 2017 - 16:57
Le ressortissant irlandais Ibrahim Halawa a été acquitté par un tribunal pénal du Caire le 18 septembre, à l'issue du procès collectif, d'une flagrante iniquité, de 494 prévenus. Cette décision met un terme pour lui à quatre années de rude épreuve, a déclaré Amnesty International, qui insiste en outre sur le fait qu'il est nécessaire que les 442 autres accusés dans cette affaire, condamnés à des peines allant de cinq années d'emprisonnement à la réclusion à perpétuité, soient rejugés dans le respect cette fois des normes internationales relatives à l'équité des procès, ou remis en liberté.

Nations unies. L'exode des Rohingyas du Myanmar révèle l'incapacité du monde à apporter une solution à la crise des réfugiés

18. Septembre 2017 - 14:14
Près de 400 000 réfugiés ont fui en raison du nettoyage ethnique au Myanmar : les dirigeants du monde qui se réunissent lors de l'Assemblée générale de l'ONU devraient avoir honte de ne pas avoir tenu leurs promesses d'accueillir plus de réfugiés, mais aussi d'avoir activement démantelé les droits des réfugiés dans de nombreuses régions du globe.

Lesotho. L'arrestation d'un journaliste est un stratagème cynique destiné à intimider la presse

15. Septembre 2017 - 22:32
En réaction à l'arrestation du propriétaire de MoAfrika FM, Candi Ramainoane, à la suite de la fermeture de la station de radio cette semaine, Muleya Mwananyanda, directrice adjointe pour l'Afrique australe à Amnesty International, a déclaré :

Arabie saoudite. Une vague d'arrestations cible les derniers vestiges de la liberté d'expression

15. Septembre 2017 - 19:34
Au cours de la semaine dernière, les autorités saoudiennes ont intensifié leur répression contre la liberté d'expression et arrêté plus de 20 dignitaires religieux, écrivains, journalistes, universitaires et militants, a déclaré Amnesty International.

« Nous ne sommes pas là uniquement pour apprendre, nous pouvons également diriger » : témoignages de jeunes femmes défenseures des droits humains

15. Septembre 2017 - 19:12
La génération Y souffre souvent d’une mauvaise réputation et est accusée d’être indifférente à la politique et obnubilée par les selfies. Pourtant, partout dans le monde, des jeunes qui en ont assez de l’inaction des gouvernements se mobilisent pour s’exprimer au nom de leurs communautés.

Myanmar. La politique de la terre brûlée favorise le nettoyage ethnique visant les Rohingyas dans l'État d'Arakan

14. Septembre 2017 - 19:31
Amnesty International est en mesure de dévoiler de nouveaux éléments démontrant qu’une politique de la terre brûlée est mise en œuvre dans le nord de l'État d'Arakan, où les forces de sécurité du Myanmar et des milices réduisent des villages rohingyas en cendres et ouvrent le feu sur des habitants en fuite.

Tchad. Utilisation croissante de lois répressives sur fond de répression brutale des défenseurs des droits humains

14. Septembre 2017 - 10:01
Les défenseurs des droits humains, les membres de mouvements citoyens, les syndicalistes et les journalistes qui critiquent le régime sont de plus en plus menacés, les autorités utilisant des lois répressives et les services de renseignement pour museler les dissidents et entraver leurs activités, révèle Amnesty International dans un rapport publié jeudi 14 septembre 2017.

Pérou. Les autorités négligent des membres de la population indigène exposés à de l’eau contaminée

13. Septembre 2017 - 18:00
L’État péruvien néglige la santé de centaines de membres des peuples indigènes dont les seules sources d’approvisionnement en eau sont contaminées par des métaux toxiques et qui n’ont pas accès à des soins médicaux suffisants, écrit Amnesty International dans une nouvelle enquête publiée mercredi 13 septembre.

«Ton frère a été tué», a dit le soldat birman. «Tu peux sortir de ta planque et venir le récupérer.»

13. Septembre 2017 - 13:02
Cox’s Bazar, Bangladesh – À l’approche du village de pêcheurs de Shamlapur, près de la longue plage de sable de Cox's Bazar, on sent qu’il se passe quelque chose de grave. Des dizaines de milliers de personnes exténuées descendent des embarcations de fortune sur lesquelles elles ont traversé le fleuve Naf, après un difficile périple depuis le Myanmar. Affaiblies et traumatisées, elles cherchent à s’abriter partout où elles le peuvent – dans une école où je me suis rendue, des centaines de personnes, dont une moitié d’enfants environ, étaient rassemblées en silence. Il n'y avait pas un cri, pas un rire ; même les bébés, apathiques, se taisaient.

Des informations signalent que le gouvernement israélien compte exercer des représailles contre Amnesty International au sujet de la campagne concernant les colonies

12. Septembre 2017 - 20:14
Réagissant aux informations publiées le 12 septembre par des médias israéliens indiquant que le ministère israélien des Finances compte prendre des mesures contre l'organisation et ses donateurs au titre de la Loi anti-boycott de 2011, qui est contestée, en raison de la campagne demandant aux gouvernements d'interdire l'importation de produits en provenance des colonies israéliennes, Magdalena Mughrabi, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International, a déclaré :

«Mon séjour en prison a encore renforcé ma détermination»

12. Septembre 2017 - 18:48
Alors que j’avançais, j'avais une conscience aiguë de la présence, dans les tours de guet au-dessus de moi, des gardiens armés qui suivaient chacun de mes pas. J'étais en route pour rencontrer ma collègue et amie İdil Eser, dans la section la plus sécurisée de la prison la plus sécurisée de Turquie. İdil, directrice d'Amnesty International Turquie, a été arrêtée en même temps que neuf autres défenseurs des droits humains, sur la base d’accusations absurdes de terrorisme, il y a plus de deux mois. Aussi incroyable que cela puisse paraître, mis à part ses avocats, qui la voient une heure par semaine, et un député, je serai le premier visiteur d'İdil.

Égypte. Libérez les 24 militants nubiens détenus à la suite d’une manifestation pour le respect de leurs droits culturels

12. Septembre 2017 - 16:47
Il faut que les autorités égyptiennes libèrent immédiatement les 24 militants nubiens arrêtés après que la police a dispersé violemment leur manifestation pacifique, qui s’est déroulée dans le gouvernorat d’Assouan le 3 septembre, a déclaré Amnesty International mardi 12 septembre. Les militants détenus, qui réclamaient le respect des droits culturels de la population autochtone nubienne et son retour sur son territoire d’origine, dans le sud de l’Égypte, doivent comparaître le 13 septembre.

«Elles ne peuvent pas oublier. Nous, nous ne devons pas oublier.»

12. Septembre 2017 - 13:04
Elma se souvient très bien du jour où ses voisins sont venus chez elle. Elle aimerait pouvoir oublier ce jour-là. C'était en 1992, au début de la guerre de Bosnie. Elma avait un peu plus de 20 ans, elle venait de se marier et était enceinte de quatre mois.

Pages