Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 2 heures 31 min

Arabie saoudite. Un autre militant arrêté tandis que la répression continue

25. Mai 2018 - 17:43
Réagissant aux informations signalant que Mohammed al Bajadi, défenseur des droits humains bien connu, a été arrêté en Arabie saoudite le vendredi 25 mai, Samah Hadid, directrice des campagnes à Amnesty International pour le Moyen-Orient, a déclaré :

Iran. Des médecins de prison maltraitent et privent de soins des femmes persécutées

25. Mai 2018 - 13:42
Des prisonnières d’opinion membres de la minorité religieuse derviche Gonabadi d’Iran subissent des maltraitances verbales, notamment des insultes à caractère sexuel, et son privées des soins médicaux dont elles ont besoin par des médecins et d’autres professionnels de santé à la prison de Shahr-e Rey, près de Téhéran, a révélé Amnesty International vendredi 25 mai.

Niger. Ce 25 mai marque les deux mois de détention de 26 activistes et membres de la société civile

24. Mai 2018 - 19:02
Deux mois après la première vague d'arrestations d’au moins 26 activistes suite à des manifestations pacifiques organisées par la coordination des organisations de la société civile nigérienne pour protester contre la loi de finances 2018 à Niamey, Oxfam, Amnesty International et huit réseaux et Organisations internationales non gouvernementales demandent au gouvernement du Niger d’apaiser la situation en libérant les détenus et en mettant fin aux poursuites à leurs égards.

Colombie. L’État doit apporter une aide aux personnes affectées par le projet Hidroituango

24. Mai 2018 - 14:11
En réaction au déplacement de milliers de personnes dans le département d’Antioquia en raison de l’inondation provoquée par le projet hydroélectrique d’Hidroituango, Erika Guevara-Rosas, directrice de la région Amériques à Amnesty International, a déclaré :

Brésil. Le massacre de Pau D’Arco ne doit pas rester impuni

24. Mai 2018 - 0:00
Les autorités brésiliennes doivent résoudre l’affaire des 10 militants des droits à la terre assassinés par les forces de police civiles et militaires dans la ville de Pau d'Arco, a déclaré Amnesty International le 24 mai, un an jour pour jour après le massacre. Les familles des victimes attendent toujours que justice soit rendue, tandis que le nombre d’assassinats dans le cadre de conflits liés à la terre est monté en flèche en 2017, l'impunité alimentant le cycle de la violence.

Colombie. Les autorités doivent protéger le peuple indigène yukpa en butte à des déplacements forcés

23. Mai 2018 - 19:47
En réaction aux informations selon lesquelles plus de 100 indigènes yukpas ont été déplacés de force le 18 mai en raison d'une attaque armée menée par un groupe paramilitaire en Colombie, Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré :

Arabie saoudite. De nouveaux militants arrêtés dans le cadre de la répression persistante

23. Mai 2018 - 13:57
En réaction aux informations indiquant que de nouvelles arrestations ont eu lieu en Arabie saoudite - portant à 11 le nombre de personnes placées en détention depuis la semaine dernière - Samah Hadid, directrice des campagnes pour le Moyen-Orient à Amnesty International, a déclaré :

Irlande. Le référendum sur l’avortement est une occasion historique en faveur de l’égalité, de la compassion et de la dignité

23. Mai 2018 - 13:44
Les femmes et les jeunes filles d’Irlande ont enfin la possibilité de voir leur droit de prendre des décisions relatives à leur corps reconnu, a déclaré Amnesty International en prévision du référendum de vendredi 25 mai sur l’avortement.

Suède. La nouvelle loi sur le viol est une victoire historique pour les militants

23. Mai 2018 - 13:37
Mercredi 23 mai 2018, le Parlement suédois a adopté, par une majorité écrasante, une loi qui reconnaît au niveau juridique qu’un rapport sexuel sans consentement constitue un viol. À la suite de ce vote, Anna Błuś, chercheuse sur les droits des femmes en Europe à Amnesty International a déclaré :

Algérie. Un blogueur encourt la peine de mort pour des publications en ligne

23. Mai 2018 - 2:00
Le procès d'un blogueur algérien, qui encourt la peine de mort pour des accusations d'espionnage forgées de toutes pièces sur la base de publications en ligne, ternit un peu plus le bilan du pays en termes de droits humains, a déclaré Amnesty International à la veille de l'ouverture de son procès le 24 mai.

Rwanda. Il faut garantir un procès équitable à l'ancienne candidate à la présidence

22. Mai 2018 - 20:32
À la suite de l'ouverture du procès de l'ancienne candidate à la présidence au Rwanda, Diane Rwigara, inculpée, ainsi que sa mère et quatre autres accusés, d'« incitation à l'insurrection » entre autres chefs d'accusation, Joan Nyanyuki, directrice régionale d'Amnesty International pour l’Afrique de l’Est, la Corne de l’Afrique et les Grands lacs, a déclaré :

Myanmar. De nouveaux éléments révèlent qu’un groupe armé rohingya a massacré des dizaines de personnes dans l’État d’Arakan

22. Mai 2018 - 19:31
Un groupe armé rohingya brandissant des fusils et des épées est responsable d’au moins un massacre, et probablement d’un second, dont le nombre de victimes pourrait s’élever jusqu’à 99 femmes, hommes et enfants hindous, ainsi que d’autres homicides illégaux et enlèvements de villageois hindous en août 2017, a révélé Amnesty International à l’issue d’une enquête approfondie dans l’État d’Arakan, au Myanmar.

Soudan. Une milice progouvernementale attaque un camp pour personnes déplacées dans le Darfour central

22. Mai 2018 - 16:28
Amnesty International demande la tenue d'une enquête sur l'attaque meurtrière menée par une milice progouvernementale contre un camp pour personnes déplacées dans le Darfour central, attaque qui a coûté la vie à une femme et blessé au moins 10 personnes.

Thaïlande. La promesse de la junte de lever les restrictions au mois de juin ne suffit pas

22. Mai 2018 - 16:16
Alors que la date approche, le Conseil national pour la paix et l'ordre (CNPO) ayant promis de lever au mois de juin les restrictions qui pèsent sur les activités politiques, en vigueur depuis le coup d'État militaire du 22 mai 2014, Katherine Gerson, chargée de campagne sur l'Asie du Sud-Est à Amnesty International, a déclaré :

Chine. Un militant tibétain condamné à une peine ridiculement injuste de 5 ans de prison après être apparu dans une vidéo du New York Times

22. Mai 2018 - 11:20
La peine de cinq ans d’emprisonnement infligée au militant en faveur de l’enseignement de la langue tibétaine Tashi Wangchuk pour « incitation au séparatisme » met en lumière les attaques incessantes des autorités chinoises contre les Tibétains qui défendent leurs droits culturels de manière pacifique, a déclaré Amnesty International.

Pages