Israël doit prévenir le génocide contre les Palestiniens à Gaza

Israël doit se conformer à l’arrêt rendu par la CIJ lui ordonnant de faire tout ce qui est en son pouvoir pour prévenir le génocide contre les     Un cessez-le-feu immédiat par toutes les parties demeure essentiel et, bien que la Cour ne l’ait pas ordonné, reste la condition première pour appliquer les mesures conservatoires et mettre fin à la grande souffrance des civils.
    Agnès Callamard, Secrétaire générale d'Amnesty InternationalPalestinien·ne·s à Gaza

L’arrêt rendu ce jour par la Cour internationale de justice (CIJ), qui a ordonné des mesures conservatoires en réponse à la plainte pour génocide déposée contre Israël par l’Afrique du Sud, est une étape importante qui pourrait contribuer à protéger la population palestinienne dans la bande de Gaza occupée contre de nouvelles souffrances et des préjudices irréparables, a déclaré Amnesty International le 26 janvier 2024.

Lire la suite

Aves 15 autres ONG, Amnesty International exige un cessez-le-feu immédiat et l’arrêt des ventes d’armes aux bélligérants.

Une lettre ouverte appelle tous les États membres de l’ONU à cesser d’alimenter la crise à Gaza et à prévenir la catastrophe humanitaire et de nouvelles victimes civiles.

Nous, organisations signataires, appelons tous les États à cesser immédiatement les transferts d’armes, de pièces détachées et de munitions à Israël, ainsi qu’aux groupes armés palestiniens, tant qu’il existe un risque qu’elles soient utilisées pour commettre ou faciliter de graves violations du droit international humanitaire et relatif aux droits humains.

Les bombardements et le siège israéliens privent la population civile des produits et services de base nécessaires à la survie et rendent Gaza inhabitable. Aujourd’hui, la population civile de Gaza est confrontée à une crise humanitaire d’une gravité et d’une ampleur sans précédent.

Lire la suite

RSS
Follow by Email
Instagram
Mastodon