Le droit de manifester toujours refusé aux « Mères du samedi » d’Istanbul

Le droit de manifester est toujours refusé aux « Mères du samedi » d’Istanbul malgré la décision de la Chambre constitutionnelle.
Tous les samedi un petit groupe se retrouve place Galatasaray, avec une photo d’un proche disparu ou une fleur. Rapidement isolés par la police, 5, 10 ou 12 personnes sont menottées et arrêtées. Pour finalement être libérées dans les différents hôpitaux au bout de quelques heures ou de deux ou trois jours.Murat Celik

Le 22 juillet (956ème semaine), leur avocat, Murat Celik, est intervenu avec ses collègues pendant la manifestation pour demander à la police de respecter le droit. Il a été arrêté et en est ressorti après avoir subi des violences (photo ci-contre).

La police a empêché le Barreau d’Istanbul de tenir un point presse pour dénoncer les actes de violence et l’usage de la torture. Le Barreau d’Istanbul se joint aux Mères du samedi pour demander l’arrêt de ces pratiques illégales et déplore que’en cette année du 100ème anniversaire de la république de Turquie « un Etat policier soit en train de supplanter l’Etat de droit ».

Read More

Une vague de violences sans précédent …

Les membres d’Amnesty International de l’Orléanais sont choqués et indignés par les massacres perpétrés par le Hamas contre des civils israëliens et par la spirale sans fin de violences qu’ils ont déclenchées. Ces violences doivent cessées et ceux qui en sont les auteurs doivent répondre de leurs crimes devant la justice internationale. Selon le droit international humanitaire, toutes les parties au conflit sont tenues de protéger la vie des civil·es.

Read More

Manifestation pour la délivrance de visas aux femmes afghanes persécutées

Le « mouvement spontané des femmes afghanes » nous demande d’organiser partout dans le monde le 07 octobre 2023 des rassemblements pour que le droit d’asile soit accordé sans condition par les gouvernements européens aux femmes et aux militantes afghanes pourchassées et menacées de mort parce qu’elles ont osé mener le combat pour leurs droits.
C’est pour répondre à cet appel que nous vous invitons à soutenir cette journée internationale et à participer activement au rassemblement organisé

à ORLEANS, place de la République,

 le samedi 07 octobre 2023 à 15 heures.

28 septembre : mobilisons nous pour la journée pour le droit à l’avortement

Déambulation pour défendre le droit à l’avortement

Jeudi 28 septembre 2023 – 18H30

Place du Martroi

Le 28 septembre, des milliers de femmes à travers le monde se mobilisent pour revendiquer l’accès à un avortement sécurisé.
Les tentatives d’interdiction ou de restriction des avortements ne font pas baisser leur nombre. Elles ne font que contraindre des femmes à avorter dans des conditions dangereuses. L’OMS estime que 22 millions d’avortements dangereux sont pratiqués chaque année, pour la grande majorité d’entre eux dans des pays en développement. Les avortements non pratiqués par des professionnels deviennent ainsi la troisième cause de mortalité maternelle dans le monde.

Le jeudi 28 septembre 2023, le Groupe Amnesty International de l’Orléanais s’associera au collectif Offensive-féministe45 pour une déambulation en centre ville d’Orléans ; rendez-vous  à 18 h30 place du Martroi.
Venez nombreux pour ce moment militant …

Agissez aussi pour défendre la militante Vanessa Mendoza Cortés poursuivie en justice en Andore parce qu’elle défend le droit à l’avortement, alors que celui-ci est interdit dans la pricipauté.

Signez la pétition sur le site d’Amnesty France

 

 

Des visas pour la liberté des femmes afghanes persécutées

Les Afghanes avaient obtenu bien des avancées au cours des vingt dernières années, malgré l’instabilité politique et les conflits dans leur pays. Prises pour cibles par le régime des talibans, elles sont en train de tout perdre. Celles qui réussissent à fuir dans les pays limitrophes comme l’Iran et le Pakistan font également face à des persécutions et risquent d’être renvoyées en Afghanistan.

La France ne délivre que trop peu de visas pour leur permettre de se réfugier dans notre pays.

La France s’est pourtant engagée à plusieurs reprises à continuer à soutenir les droits des femmes en Afghanistan. Il est temps que ces engagements se traduisent par la délivrance d’un plus grand nombre de visas.

Le groupe Amnesty International de l’Orléanais s’est adressé aux élus députés et sénateurs de sa région pour qu’ils demandent au gouvernement d’agir en ce sens.
Vous pouvez, vous aussi, agir en signant la pétition mise en ligne par Amnesty France sur son site internet.

Amnesty Orléans à « Rentrée en fête » (10/09/2023)

Le groupe Amnesty International de l’Orléanais tiendra un stand le dimanche 10 septembre 2023 au forum des associations d‘Orléans (Rentrée en fête).

Stand 932, Zone 9, rue d’Escures

Venez rencontrer les membres du groupe, discuter des actions en cours et  participer à un combat pour le respect des droits humains.

 

Vous trouverez des actualités sur les droits humains et les moyens d’agir sur le site d’Amnesty France (pétitions, campagnes d’actions) ou sur le site du siège d’Amnesty International (Londres).

Les actualités d’Amnesty France :

Iran : les femmes qui défient le port obligatoire du voile font face à une répression accrue – Naufrage de Pylos : des versions contradictoires entre survivant·es et autorités grecques – Climat : la coalition pour le droit à un environnement sain gagne le Prix des droits de l’homme des Nations unies- En Tunisie, l’inquiétante dérive autoritaire de Kaïs Saïed – autres dossiers

Accès direct aux pétitions Amnesty dans la rubrique « Agir« 

Les dossiers en ligne   (cliquez là !) :

  • Liberté d’expression : droit de manifester
  • Personnes réfugiées et migrantes
  • Peine de mort et torture
  • Contrôle des armes (un commerce si florissant !)
  • Conflits armés et protection des civils
  • Responsabilité des entreprises
  • Droits sexuels et reproductifs
  • Discriminations
  • Justice internationale et impunité

Partout dans le monde des victimes de violations des droits humains espèrent notre aide : ne les oublions pas ! Voir le rapport annuel 2022 sur la situation des droits humans dans le monde

Le groupe Amnesty International de l’Orléanais est membre du Forum des Droits Humains d’Orléans

 

Agir pour les « Mères du samedi »

La prochaine audience du tribunal concernant les « mères du samedi » (voir nos  articles du 24-02-2023 et du 21-05-2023) aura lieu lieu le 7 juillet 2023. Cette affaire concerne la dispersion violente et l’arrestation du groupe de manifestants, le 25 août 2018, lors de leur 700e rassemblement pacifique pour demander justice pour leurs proches sur la place Galatasaray. Ils sont poursuivis en vertu de la loi sur les assemblées et les manifestations. Vous pouvez agir avec nous en complétant de votre nom, datant et en envoyant les courriers téléchargeables ci-dessous. Vous pouvez aussi envoyer ces lettres par courriel.

Documentation :

Mères du samedi à Istanbul : la répression continue

Manœuvre d’encerclement et d’isolement d'un petit groupe de manifestants, par la police turque, le 20 mai 2023. Dix fois plus de police que de manifestants. Photos issues de twitter.
Manœuvre d’encerclement et d’isolement d’un petit groupe de manifestants, par la police turque, le 20 mai 2023. Dix fois plus de policiers que de manifestants. Photos issues de twitter.

La police d’Istanbul est une fois de plus intervenue, le 20 mai 2023, contre une manifestation des Mères du samedi, un groupe de femmes qui se rassemblent sur la place Galatasaray depuis 1995 pour demander justice et que leurs enfants victimes de disparitions forcées dans les années 1980 et 1990 en Turquie rendent des comptes.
Au moins 13 personnes, dont Eren Keskin, présidente de l’Association des droits de l’homme (IHD), ont été arrêtées après que le groupe a été encerclé au cours de sa 947e semaine de manifestation.
Certains détenus étaient menottés à l’envers.
Malgré une décision de la Cour constitutionnelle turque (AYM) en 2019 qui a déclaré que l’interdiction par le gouvernement de manifester sur la place Galatasaray constituait une violation de la liberté de réunion, la police a continué d’imposer un blocus autour de la zone, empêchant les Mères du samedi de tenir leur veillée hebdomadaire.
Depuis la première semaine d’avril, les Mères du samedi ont tenté de reprendre leurs rassemblements hebdomadaires sur la place Galatasaray tous les samedis, mais la police, qui ne reconnaît pas la décision de l’AYM sur la violation des droits, est intervenue et les a arrêtées chaque semaine.

Foire aux livres d’occasion du 11 au 15 Avril 2023

Affiche vente de livres AmnestyLe groupe Amnesty International de l’Orléanais organise une vente de livres d’occasion du 11 au 15 avril 2023 à la maison des associations d’Orléans (48 ter, Rue Sainte Catherine).

Les bénéfices de cette vente financent les actions d’Amnesty International et celles du groupe de l’Orléanais. Vous pouvez proposer des livres à la vente, en les apportant directement lors de la vente. Vous pouvez aussi participer   à la vente de livre (utilisez notre formulaire de contact).

Lors de cette vente, vous pourrez rencontrer les membres du groupe d’Orléans et vous informer sur les actions du mouvement. Le site d’Amnesty France et celui et d’Amnesty International vous proposent des analyses sur la situation des droits humains dans tous les pays du monde. Vous pouvez y trouver également des actions en ligne, notamment les pétitions.

Le nouveau rapport d’Amnesty International vient de paraître. Voir sur le site d’Amnesty France

Objets oubliés …

Deux objets ont été oubliés à la Maison des Arts et de la Musique, lors du concert Envol du 25/03/2023. Si vous pensez qu’ils peuvent vous appartenir, contactez-nous via notre formulaire de contact.

RSS
Follow by Email
Instagram
Mastodon