Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 2 heures 4 min

Zambie. Le musicien Pilato fuit son pays d'origine après une nouvelle vague de répression contre les dissidents

23. Janvier 2018 - 18:24
Les autorités zambiennes doivent immédiatement prendre des mesures pour garantir le droit à la liberté d'expression des artistes, a déclaré Amnesty International le mardi 23 janvier 2018, après qu’une vague de répression de la dissidence a contraint un musicien célèbre à fuir le pays.

Colombie. Plus de 1 000 personnes déplacées de force en seulement quatre jours

23. Janvier 2018 - 15:54
Face à la vague de déplacements forcés dans plusieurs régions du pays, l'État colombien doit garantir les droits des personnes déplacées et protéger plusieurs communautés qui restent menacées, a déclaré Amnesty International le 23 janvier 2018.

Mexique. Les services de l'immigration renvoient illégalement des milliers de Centraméricains vers une possible mort

23. Janvier 2018 - 7:00
Les services mexicains de l'immigration renvoient régulièrement des milliers de citoyens du Honduras, du Salvador et du Guatemala dans leurs pays sans prendre en compte les risques pour leur vie et leur sécurité à leur retour, et dans de nombreux cas en violation du droit mexicain et international, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport.

RDC. La répression brutale des manifestations antigouvernementales doit faire l'objet d'une enquête

22. Janvier 2018 - 20:05
Les autorités en République démocratique du Congo (RDC) doivent mener rapidement une enquête exhaustive en vue d’amener à rendre des comptes les responsables présumés de la répression visant les manifestants pacifiques dans la capitale Kinshasa le 21 janvier 2018, qui a fait des dizaines de victimes, a déclaré Amnesty International.

Ouganda. Le président se fourvoie au sujet de la peine de mort, remettant en cause 10 ans de progrès

19. Janvier 2018 - 16:16
Réaction d'Amnesty à la menace du président ougandais Yoweri Museveni de « pendre » des condamnés à mort afin d’avoir un effet dissuasif sur la criminalité alors qu’aucune exécution n’a eu lieu dans le pays depuis plus de 10 ans.

Somalie. Images de désolation après les expulsions forcées de milliers de personnes ayant fui le conflit et la sécheresse

19. Janvier 2018 - 12:25
Amnesty International a analysé récemment des images satellites qui fournissent la première vue d’ensemble des démolitions qui ont eu lieu fin décembre dans la banlieue de la capitale somalienne, Mogadiscio, pendant des expulsions forcées. Des milliers de structures, y compris des écoles, avaient alors été détruites et plus de 4 000 familles s’étaient retrouvées subitement sans abri.

Iran. Les autorités appliquent une peine d’amputation de la main, un acte d’une grande cruauté

18. Janvier 2018 - 19:16
Amnesty International est scandalisée par les informations selon lesquelles un homme reconnu coupable de vol a été amputé d’une main. L'amputation, effectuée à l'aide d'une guillotine, s'est déroulée le 17 janvier à la prison centrale de la ville de Meched, dans la province du Khorassan-e Razavi, dans le nord-est du pays, selon le journal officiel Khorasan News.

Norvège. Le Parlement choisit de ne pas protéger les Afghans des horreurs de la guerre

18. Janvier 2018 - 15:09
Le Parlement norvégien a rejeté le 18 janvier la proposition visant à suspendre temporairement les renvois vers l'Afghanistan : c’est un coup dur pour les demandeurs d'asile afghans en Norvège et témoigne d'un mépris choquant pour la vie de ceux qui fuient la guerre et les persécutions, a déclaré Amnesty International le 18 janvier.

Arabie saoudite. Il faut libérer un dignitaire religieux hospitalisé après cinq mois passés à l'isolement

17. Janvier 2018 - 19:23
Les autorités saoudiennes doivent libérer un célèbre dignitaire réformiste détenu à l'isolement pendant cinq mois sans inculpation ni jugement, a déclaré Amnesty International le 17 janvier, alors que les craintes sont vives quant à son état de santé.

Venezuela. L'État doit répondre d'une opération de sécurité meurtrière

17. Janvier 2018 - 18:02
L'opération menée par les forces de sécurité en vue d'arrêter Óscar Pérez, ancien responsable de la CICPC (police scientifique), et d'autres personnes qui s'étaient opposées au gouvernement pourrait être illégale et soulève de multiples inquiétudes quant à de graves violations des droits humains et même des crimes relevant du droit international, a déclaré Amnesty International.

Israël/Territoires palestiniens occupés. Les autorités israéliennes doivent libérer Ahed Tamimi immédiatement

17. Janvier 2018 - 17:41
Réaction d'Amnesty International à la décision rendue le 17 janvier par un tribunal israélien, qui a statué que la militante palestinienne Ahed Tamimi, âgée de 16 ans, inculpée de coups et blessures contre des soldats et de provocation, sera maintenue en détention jusqu'à jusqu'à la fin de son procès.

Éthiopie. La libération de centaines de détenus doit être suivie de celle de tous les autres prisonniers d'opinion

17. Janvier 2018 - 17:36
La libération ce jour de Merera Gudina, dirigeant de l’opposition, et de centaines d'autres personnes détenues en Éthiopie doit n’être qu'un premier pas vers la libération de tous les prisonniers d'opinion dans ce pays d’Afrique de l’Est, a déclaré Amnesty International le mercredi 17 janvier, alors que 528 détenus, incarcérés dans plusieurs prisons, ont été relâchés.

Myanmar. Il faut enquêter sur les homicides de manifestants commis par la police dans l'État d’Arakan

17. Janvier 2018 - 14:53
Réaction d'Amnesty International aux informations selon lesquelles la police a tué par balles au moins huit manifestants à Mrauk U, dans l'État d’Arakan, au Myanmar.

Russie. Il faut enquêter sur les attaques contre l’ONG de défense des droits humains Memorial et y mettre fin

17. Janvier 2018 - 14:52
Les autorités russes doivent enquêter sur les attaques coordonnées contre l’ONG de défense des droits humains Memorial, y mettre fin et veiller à ce que cette ONG puisse mener ses activités légitimes dans le Caucase du Nord, a déclaré Amnesty International après la destruction par le feu d'un des bureaux de l'organisation dans la région.

Pologne. Des manifestations dans tout le pays pour protester contre de nouvelles restrictions à l'avortement

17. Janvier 2018 - 14:20
Des dizaines de milliers de manifestants sont attendus dans plus de 40 villes en Pologne le 17 janvier 2018, à la suite de la décision du Parlement la semaine dernière d'examiner un projet de loi qui restreint l'accès à l'avortement.

Égypte. La libération de la militante Mahienour el Massry est un de ces moments rares où la justice l’emporte

16. Janvier 2018 - 16:08
Réaction d'Amnesty International à la libération de prison, mardi 16 janvier, de Mahienour el Massry, avocate spécialisée dans la défense des droits humains.

Bangladesh. Renvoyer les Rohingyas au Myanmar est illégal et prématuré

16. Janvier 2018 - 14:52
Réaction d'Amnesty International à l'annonce du ministère bangladais des Affaires étrangères qui prévoit de rapatrier tous les réfugiés rohingyas d'ici deux ans.

Yémen. La libération d'Hisham al Omeisy doit annoncer la libération de tous les prisonniers d'opinion

16. Janvier 2018 - 11:28
Réaction d'Amnesty International aux informations selon lesquelles le journaliste yéménite Hisham al Omeisy, détenu au secret par les forces houthies à Sanaa depuis août 2017, a été libéré.

Israël. Il faut libérer la jeune militante palestinienne Ahed Tamimi

15. Janvier 2018 - 19:35
Les autorités israéliennes doivent libérer une militante palestinienne âgée de 16 ans, qui encourt jusqu'à 10 ans de prison en raison d'une altercation avec des soldats israéliens en Cisjordanie occupée le mois dernier, a déclaré Amnesty International alors qu'elle comparaît devant un tribunal le 15 janvier 2018.

Philippines. Les initiatives visant à faire fermer un organe de presse sont une attaque flagrante contre la liberté de la presse

15. Janvier 2018 - 13:36
Réaction d'Amnesty International aux informations selon lesquelles les autorités philippines ont ordonné la fermeture de Rappler, un organe de presse indépendant.

Pages