Rapport annuel 2016/17 : un monde de plus en plus divisé et dangereux

Les dirigeants du monde entier ont multiplié les discours de haine et de peur favorisant le repli identitaire, développant une rhétorique du « nous contre eux ». Des discours qui menacent directement les droits et libertés de milliers de personnes. Rétrospective, à l'occasion de la publication de notre rapport annuel.
Si Donald Trump est emblématique d’une tendance mondiale à défendre des politiques toujours plus clivantes, d'autres dirigeants politiques ne l’ont pas attendu pour assumer des discours fondés sur la peur, l'accusation et la division et remporter le pouvoir.
Les droits humains sont de plus en plus menacés et remise en cause par la multiplication de ces discours. En 2016, des gouvernements ont fermé les yeux sur des crimes de guerre, conclu des accords qui affaiblissent le droit d'asile, adopté des lois qui bafouent la liberté d'expression, incité au meurtre de personnes simplement accusées de consommer des stupéfiants, justifié la torture et la surveillance de masse, et élargi des pouvoirs de police déjà draconiens. Accéder au rapport.

Communiqués Amnesty International

S'abonner à flux Communiqués Amnesty International Communiqués Amnesty International
Flux RSS d’Amnesty International
Mis à jour : il y a 1 heure 5 min

Indonésie. La peine de fustigation infligée à des couples non mariés parce qu'ils montrent leur affection en public est «un acte des plus cruels»

20. Avril 2018 - 14:13
Réaction d'Amnesty à la peine de fustigation infligée le 20 avril à plusieurs personnes, notamment à des couples non mariés, punis pour des marques d'affection en public, et à deux travailleuses du sexe, dans la province de l’Aceh.

Nouvelles interrogations sur le rôle des pays européens dans les attaques de drones meurtrières menées par les États-Unis

19. Avril 2018 - 2:20
À l'heure où le gouvernement de Donald Trump se prépare à étendre le programme américain de frappes meurtrières par drones, avec un risque accru de faire des victimes civiles et de procéder à des homicides illégaux, Amnesty International appelle quatre pays européens à revoir de toute urgence le soutien opérationnel et l'aide en matière de renseignement qu'ils apportent à ce programme.

L'Europe prête son assistance pour des frappes de drones meurtrières menées par les États-Unis

19. Avril 2018 - 2:15
Depuis le début de la « guerre contre le terrorisme », les États-Unis ont mené plusieurs centaines de frappes de drones meurtrières dans au moins sept pays (Afghanistan, Pakistan, Libye, Yémen, Somalie, Irak et Syrie).

Sénégal. Il faut respecter le droit de manifester pacifiquement et de s’exprimer, dans un contexte de répression de la dissidence

18. Avril 2018 - 20:52
Les autorités sénégalaises doivent protéger le droit de manifester pacifiquement et veiller à ce que les forces de sécurité ne recourent pas à une force excessive lors des manifestations antigouvernementales prévues le 19 avril 2018 dans la capitale Dakar, a déclaré Amnesty International.

UE. Il faut permettre aux demandeurs d'asile de se rendre en Grèce continentale, un tribunal s’étant prononcé contre le «confinement» sur les îles

18. Avril 2018 - 20:43
En réaction à la décision d’un tribunal grec, qui annule celle du gouvernement contraignant les demandeurs d'asile arrivés en Grèce depuis l’entrée en vigueur de l'accord UE-Turquie à rester sur les îles grecques, Irem Arf, chercheuse sur la migration à Amnesty International, a déclaré :

Irak. Des femmes et des enfants soupçonnés d'avoir des liens avec EI privés d'assistance, exploités sexuellement et enfermés dans des camps

17. Avril 2018 - 18:51
Des femmes et des enfants irakiens soupçonnés d'avoir des liens avec le groupe armé se désignant sous le nom d'État islamique (EI) sont privés d'aide humanitaire et empêchés de retourner chez eux, et un grand nombre de femmes sont soumises à des violences sexuelles, indique Amnesty International dans un nouveau rapport rendu public le 17 avril 2018.

Amnesty fait pression en faveur des droits des victimes au Forum sur les chaînes d'approvisionnement en minerais de l'OCDE

17. Avril 2018 - 12:08
Amnesty International réclame la tolérance zéro pour les entreprises qui continuent de tirer profit des atteintes aux droits humains commises dans les mines de cobalt, à la veille du 12e Forum sur les chaînes d'approvisionnement en minerais responsables de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui se tient à Paris du 17 au 20 avril.

Syrie. Il faut lever les blocages et permettre les investigations sur l'attaque chimique présumée à Douma

16. Avril 2018 - 19:01
En réaction aux informations selon lesquelles les autorités syriennes n'ont toujours pas permis aux inspecteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) de se rendre sur le site à Douma où 75 personnes ont été tuées la semaine dernière dans le cadre d'une attaque chimique présumée imputable aux forces gouvernementales, Sherine Tadros, responsable du Bureau d'Amnesty International auprès de l'ONU à New York, a déclaré :

Sommet de la SADC. Il faut s’attaquer aux terribles atteintes aux droits humains commises en RDC

16. Avril 2018 - 17:29
Alors que le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, continue d’ignorer les efforts déployés par la communauté internationale pour ramener la paix et la stabilité dans son pays, la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) s’apprête à se réunir les 17 et 18 avril à Luanda (Angola) afin de se pencher sur la question de la sécurité dans la région.

Niger. Les nouvelles arrestations marquent un point culminant de l’intolérance à l’égard de la dissidence

16. Avril 2018 - 14:12
L’arrestation de trois activistes hier au Niger porte à 26 le nombre de personnes emprisonnées en moins d’un mois, en lien avec la contestation de la loi de finances récemment votée, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

Espagne. Il faut abandonner les charges liées au terrorisme retenues contre des jeunes impliqués dans une « rixe de bar »

16. Avril 2018 - 12:54
Il faut abandonner les accusations de terrorisme portées à l'encontre de huit personnes impliquées dans une bagarre dans un bar, au cours de laquelle deux gardes civils et leurs compagnes ont été blessés, et enquêter sur cet incident conformément à la procédure pénale ordinaire, a déclaré Amnesty International alors que le procès s'ouvre aujourd'hui à Madrid.

Nigeria. Quatre ans après Chibok, l’État continue de délaisser les victimes de Boko Haram

14. Avril 2018 - 2:00
Déclaration de Osai Ojigho, directrice d’Amnesty International Nigeria, à l’occasion du quatrième anniversaire de l’enlèvement de 276 lycéennes à Chibok.

Une jeune femme yéménite condamnée à mort confrontée à la «guerre psychologique» menée par les Houthis contre leurs opposants

13. Avril 2018 - 14:25
Asmaa al Omeissy a quitté le sud du Yémen pour trouver la sécurité et retrouver son père à Sanaa, la capitale du Yémen. Mais la jeune femme de 22 ans, mère de deux enfants en bas âge, a subi un calvaire qui l'a amenée à devenir la première femme yéménite, à notre connaissance, condamnée à mort pour des infractions liées à la « sûreté de l’État ».

Colombie. Il faut que les autorités protègent efficacement les défenseures des droits humains

13. Avril 2018 - 14:04
En réaction à l’homicide de la défenseure colombienne des droits humains Doris Valenzuela, perpétré le 11 avril à Murcie (Espagne), Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré :

Israël et territoires palestiniens occupés. Les forces israéliennes doivent cesser de recourir à une force excessive contre les manifestants

13. Avril 2018 - 13:35
Les autorités israéliennes doivent mettre immédiatement un terme à l'usage d'une force excessive et meurtrière pour réprimer les manifestations palestiniennes à Gaza, a déclaré Amnesty International alors que de nouvelles manifestations commençaient vendredi 13 avril 2018.

Brésil. Les autorités doivent traduire en justice tous les responsables présumés de la mort de Marielle Franco

13. Avril 2018 - 12:30
Les autorités brésiliennes doivent donner la priorité à la résolution de l’affaire de l’homicide de la défenseure des droits humains Marielle Franco et de son chauffeur Anderson Gomes et traduire en justice tous les responsables présumés, a déclaré Amnesty International le 13 avril, un mois après l’homicide.

Viêt-Nam. Des militants sont jugés alors que la répression contre le militantisme pacifique se poursuit

12. Avril 2018 - 18:47
À l’approche des procès distincts de deux militants, Nguyễn Viết Dũng et Vũ Văn Hùng, le 12 avril au Viêt-Nam, James Gomez, directeur régional du programme Asie du Sud-Est et Pacifique d’Amnesty International, a déclaré :

Mexique. Les autorités doivent réorienter l’enquête sur la disparition forcée de 43 étudiants

12. Avril 2018 - 17:10
Déclaration d'Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amérique d’Amnesty International, en réaction aux informations relayées par les médias au sujet de l’existence d’enregistrements audio où l’on peut entendre des membres d’organisations criminelles au Mexique et aux États-Unis qui seraient impliqués dans la disparition forcée de 43 étudiants d’Ayotzinapa en septembre 2014.

Pages